Obtenir de l’eau chaude à moindre coût et de façon écologique

L’évolution des normes en matière de réglementations techniques amènent les constructeurs de logements et même de locaux professionnels à revoir les concepts afin de réduire de façon significative la consommation d’énergie dans ces bâtiments. Après la RT 2005, la RT 2012 qui s’applique aux permis de construire déposés à compter du 1er janvier 2013 cherche à renforcer l’isolation technique des constructions.

Plusieurs solutions écologiques

En dehors des réglementations qui imposent aux constructions nouvelles d’adopter des solutions pour réduire la consommation d’énergie et améliorer le niveau d’isolation, la population est de plus en plus consciente qu’il est important de se tourner vers des solutions écologiques.

Il existe aujourd’hui trois grands types de solutions mélant chauffage et eau chaude sanitaire pour une maison neuve ou une rénovation majeure :

1/ Le chauffe-eau solaire individuel (CESI) associé à un poêle à bois

2/ La Pompe à chaleur couplée à un chauffe-eau thermodynamique (avec la pompe à chaleur double service qui est recommandée).

3/ La chaudière à condensation combinée avec un chauffe-eau solaire individuel (CESI) ou un chauffe-eau thermodynamique.

Nous allons nous intéresser au chauffe eau thermodynamique car c’est lui qui a le plus progressé d’un point de vue technologique et qui offre les meilleurs rendements tout au long de l’année en moyenne en France. A noter que les régions très ensoleillée pourront regarder de près les solutions avec chauffe eau solaire individuel !

Le Chauffe-eau Thermodynamique : l’arme ultime

Le chauffe-eau thermodynamique ( et non thermo dinamique ou thermo dynamic comme on peut le lire) , tend de plus en plus à remplacer la classique chaudière gaz à condensation. Il reprend le même principe de fonctionnement que le réfrigérateur, c’est-à-dire qu’il possède une prise d’air qui récupère les calories de l’air à l’extérieur de la maison. Ce dispositif est moins encombrant et peut être aussi bien installé sur la façade de la maison que sur son toit. Dans le cas où l’air extérieur est trop froid, il est nécessaire d’avoir un dispositif d’appoint pour chauffer l’eau sans trop d’attente. Cela représente toutefois une dépense supplémentaire d’énergie.

Certains chauffe-eaux thermodynamiques sont en mesure d’offrir une économie jusqu’à 70% d’énergie, seulement en utilisant les calories dans l’air ambiant qui est comprimé dans un compresseur afin d’accroitre sa température. C’est cette chaleur qui est ensuite envoyée à l’eau dans le ballon dont la capacité optimale est de 270 à 300 litres pour une famille de quatre personnes. L’argument qui plaide en faveur d’une telle installation est son prix qui varie entre 2 000 à 2 500 € HT non posé et la facilité d’installer le ballon dans un placard, le cellier ou même un WC. Il suffit que le local soit chauffé.

Il existe toutefois plusieurs types de chauffe-eau thermodynamique.

Les différentes types de Chauffe-eau Thermodynamique

Il existe aujourd’hui plusieurs types de chauffe eau thermodynamiques :

a/ les Chauffe-eau thermodynamique sur air extérieur

b/ les Chauffe-eau thermodynamique sur air extrait

Les chauffe eau thermodynamique sur air extérieur sont les plus courants. Ils récupèrent comme pour une pompe à chaleur les calories de l’air extérieur. Cela implique de les placer dans une pièce comme un cellier ou un garage. Inconvénient : le rendement peut être mauvais selon les saisons ou le lieu d’installation. Inutile d’envisager son installation en zone d’altitude ou dans des zones avec des hivers rigoureux, sauf à envisager de les coupler avec une chaudière gaz à condensation ( voir ci-après).

Le chauffe eau thermodynamique sur air extérieur doit être placé dans un volume chauffé. Il contient par ailleurs, la plupart du temps, une résistance électrique pour faire l’appoint lorsqu’il fait froid.

Le Chauffe eau thermodynamique sur air extrait est la grande nouveauté de cette année 2014/2015/ Il fonctionne comme un chauffe eau thermodynamique classique mais il récupère les calories de l’air intérieur.

Vous pouvez ainsi, par exemple, récupérer le surplus de chaleur dans une pièce comme la salle de bains ou la cuisine pour chauffer votre eau.

Certains modèles permettent d’ailleurs de récupérer aussi bien les calories de l’air ambiant que les calories de l’air extérieur.

Chauffe eau thermo pouvant être couplé à une ventilation hydro-réglable afin de fournir l’eau chaude de la maison à moindre cout/ Modèle ALDES/

Coefficient de performance (COP) et Chauffe-eau

un Ballon thermdynamique a un COP compris entre 2 et 2,5, c’est à dire qu’il restitue 2 à 2, 5 fois plus d’énergie qu’il en consomme.

Certains professionnels recommandent d’associer une chaudière gaz à condensation à micro-accumulation avec un ballon thermodynamique. Cette technique permet d’obtenir une eau chaude à température stable, à un débit constant et qui arrive relativement vite dans les installations. D’après Nicolas Flament, responsable marketing chez Saunier Duval, il est possible d’utiliser une chaudière gaz à condensation qui prend la relève du ballon thermodynamique afin d’avoir une quantité d’eau considérable en un minimum de temps. En effet, l’eau est d’abord préchauffée dans la chaudière avant de passer dans le ballon.

Et l’avenir ? A quand une eau chaude vraiment gratuite ?

On n’en a jamais été aussi proche. Les rendements des chauffe eau thermodynamique s’améliorent de plus en plus grâce  à un meilleur fonctionnement de la pompe à chaleur ainsi que d’une meilleure isolation des cuves.

Cette meilleure isolation permet d’ailleurs à certains chauffe eau thermodynamiques de fonctionner à la meilleure heure de la journée en calculant lui même le meilleur moment ( heure creuse la nuit ou après midi pour meilleur rendement, selon les saisons).

Enfin, les industriels travaillent sur de nouvelles technologies. Maisons Babeau Seguin a ainsi présenté avec la société K1 une innovation consistant à récupérer les calories sur l’eau chaude usée. Pourquoi jeter aux égouts une eau chaude ? On récupérerait ainsi la chaleur de cette eau pour chauffer l’eau neuve du ballon…

Comme on vous le disait, vive le progrès !

Leave a Reply