LES DIFFÉRENTS MATÉRIAUX D’UNE MAISON

Les matériaux en bois

Les matériaux en bois offrent l’avantage d’offrir une parfaite isolation. Au-delà du fait qu’ils ne coûtent pas cher, ils sont également appréciés pour leur longévité et leur légèreté. Cela constitue ainsi un avantage conséquent si vous souhaitez entreprendre des fondations. Le choix d’un matériau en bois trouve habituellement sa place dans les fondations de mauvaise de qualité ou encore dans le cas de terrains en pente.

Les matériaux en ossatures métalliques

Mettre en place une ossature métallique relève d’une procédure simple. Cela est dû au fait que le mode de production standard de ce type de matériau. De ce fait, il trouve aisément sa place dans les constructions de premiers prix ainsi que les constructions compactes. De même, ce type de matériau est privilégié dans le cas de terrains difficiles. Un autre point positif que l’on pourra aussi mentionner : si vous voulez que l’ossature métallique résiste au temps, n’hésitez pas à l’enduire ou encore à la recouvrir de bardage de bois.

Les matériaux en paille

C’est un matériau qui s’associe bien avec les nouvelles technologies. Son atout réside par ailleurs dans le fait qu’elle est recommandée si vous souhaitez apporter une touche de chaleur à votre construction ou encore, si vous souhaitez mettre une ambiance nature à votre construction.

Les matériaux en brique

L’esthétique de la construction : voilà le principal atout de ce type de matériau. Autres avantages non négligeables : la brique offre une parfaite isolation thermique et peut être associée à tous types d’architectures. C’est le matériau qui adhère le moins aux risques de moisissures.

Les ossatures en bois

L’ossature en bois sera l’apanage des maisons modernes. Il sera d’ailleurs conseillé dans les zones à fortes densités sismiques. On doit cela à plusieurs facteurs : sa parfaite isolation acoustique qui vous protège des bruits extérieurs, sans oublier sa capacité à réguler la chaleur de façon uniforme et régulière dans la construction.

Les matériaux en blocs béton

C’est le matériau sur lequel il faudra compter si vous désirez faire des économies d’énergie. Il entre d’ailleurs dans la règlementation thermique RT 2012, ce qui constitue un avantage considérable. Ses autres atouts ? On relève notamment sa haute performance et sa qualité recommandée pour des constructions en durs.

LES MATÉRIAUX NOUVELLE-GENERATION

Le mur-max

Grâce aux éléments avec il est fait (dont l’isolant certifié Acermi que l’on prendra soin d’intégrer entre 2 briques de terres cuites), vous n’aurez aucun mal à les assembler une fois sur le chantier.

Le procédé Ipac

Ce procédé fait appel au recyclage de panneaux alvéolaires dont le but est d’assembler des feuilles de cartons que l’on collera par la suite. Notons que ces panneaux seront ensuite recouverts d’une membrane étanche de polyéthylène. On retrouve habituellement ce procédé dans l’édification de murs et de toits.

Les matériaux écologiques

Le but est faire ici appel à des matériaux biodégradables que l’on utilisera alors à la manière d’isolants. Exemple : cas de l’association de sous-produits et de détritus agricoles associés ensemble avec des microchampignons (de type mycélium).

Le compomur

La multi performance au niveau des murs grâce à l’assemblage de différents matériaux : voilà de quoi ce procédé retourne. Au concret, cela consiste à assembler un mur extérieur (ossature en bois) que l’on doublera d’un mur intérieur (dalle armée en béton).

Le groupe Xella Ytong

On parle ici d’une association de blocs utilisés avec des accessoires afin de répartir correctement l’isolation de murs porteurs – encore connus sous la dénomination de «monomurs Thermopierre».

Leave a Reply