La maison écologique en 7 points

Les maisons individuelles se mettent à l’écologie depuis des décennies…au menu : consommation minime, propre et passive.

Une maison écologique est par définition, une habitation qui prend en compte différents facteurs : l’environnemental, la santé ainsi que le confort des occupants qui l’habite.

1) L’économie d’énergie

Une demeure écologique se définit comme étant une habitation à basse consommation d’énergie. À cela s’ajoutent les améliorations apportées à la bâtisse et à la qualité des ouvrages comme la perméabilité de l’air, le renforcement de l’isolation, etc.
En gros, il s’agit ici de réduire au maximum les pertes de chaleur et donc des besoins en énergie dans la maison.

2) La propreté du chantier

Le recyclage des déchets est ici de rigueur. Cela englobe la récupération des déchets industriels comme les plastiques d’emballages, mais aussi tout ce qui est carton, sans oublier l’utilisation de bennes pour éviter à tout prix le gaspillage d’eau.

3) La qualité de l’air

Ce critère essentiel de l’habitation écologique signifie qu’il est primordial d’avoir un intérieur propre. Dans la réglementation de la RT2012, les pavillons font souvent l’objet d’une pollution de l’air via l’extérieur. Quant à la VMC, elle a pour objectif de favoriser la reconstitution de l’air afin de limiter l’humidité.
Il devient alors primordial de recourir à l’utilisation de matériaux tels que les parquets et des solvants de type colles. Il en sera de même pour vos mobiliers d’intérieurs. Pour ce faire, privilégiez de préférence les mobiliers peu polluants et faisant l’objet de labels.

4) La composition bioclimatique

Il est essentiel de procéder à une étude au préalable de votre terrain. Veillez à étudier son exposition au vent, son niveau d’ensoleillement ainsi que son orientation. Le but étant de profiter au maximum des apports de lumières et de chaleurs naturelles dans l’habitation, sachant que les ouvertures extérieures représentent environ 1/6 de la surface habitable dans la RT2012.

5) L’énergie renouvelable

Choix du chauffage

Les constructeurs ont souvent l’habitude d’opter pour le chauffe-eau thermodynamique. Une alternative tout aussi intéressante concerne l’usage du chauffe-eau solaire individuel. Quant au chauffage, le poêle à bois a toujours la côte. Côté toitures, on privilégiera davantage l’usage de panneaux photovoltaïques pour la production d’électricité ou encore le système de micro-cogénération pour l’émission calorifique.

6) Le recours aux nouvelles technologies

À une époque où le gaspillage électrique devient un cheval de bataille pour les constructeurs, vous avez toujours le choix de recourir à un détecteur de présence pour la lumière. Vous pouvez aussi utiliser au besoin des volets roulants automatiques ou des stores selon l’orientation du soleil sur l’habitation.

7) Le comportement adéquat

Un comportement approprié est également requis à l’intérieur d’une habitation. Il s’agira notamment de faire un choix approprié au niveau des encres utilisées, des colles, vernis, peintures et produits d’entretien dans la demeure pour éviter toute pollution chimique.

Leave a Reply