Afin de vous aider à faire le tri entre une terrasse en bois naturel et une en bois composite, nous avons comparé pour vous les critères qui régissent ces deux variantes de matériaux qui ont le vent en poupe !

Présentation des matériaux : bois naturel versus bois composite

Le bois naturel est un matériau 100% recyclable qui comprend une grande diversité d’essences locales (pin, chêne, châtaigner…) ou exotiques (tek, ipé, afzélia, cumaru…). Des traitements que l’on appliquera dessus dépendront ses performances.

Le bois composite est une parfaite imitation du bois. Elle combine une technologie associant le PVC (connu pour être résistant à l’eau) et la poudre de bois (connue pour son esthétisme). On le trouve dans 2 variantes que sont les lames alvéolaires et massives.

Durabilité

La durée de vie moyenne d’une terrasse est d’environ 5 à 30 ans. Le bois naturel l’emporte sur la version composite grâce à sa durabilité et sa forte résistance face à l’humidité.

Les choix de terrasses en bois composite sont plus difficiles face à l’absence de normes de classements des produits. Côté durabilité, le composite est considéré comme un matériau souple réputé pour sa résistance aux attaques d’insectes et de champignons et pour sa plus grande souplesse.

Verdict : Dans les 2 cas, il est recommandé d’opter pour des produits en bois massifs « classés 4 » que vous retrouverez aisément chez les fabricants reconnus. Ils sont réputés pour mieux supporter l’humidité et l’exposition prolongée au soleil.

Terrasse en bois
Les terrasses en bois présentent des qualités inégalés : esthétismes, durabilité,…

Environnement

La qualité des terrasses en bois naturels est indéniable ce qui n’est pas toujours le cas pour les bois exotiques dont la traçabilité des forêts dont ils sont issus, ne sont pas souvent fournis.

Le bois composite a aussi un argument de taille que les fabricants ne cessent de marteler : il constitue une excellente alternative au bois naturel, contribuant ainsi à la sauvegarde des forêts, il ne requiert aucun produit pour son entretien et il est possible de réintroduire dans le cas de la mise en place d’une filière de collecte et de tri du bois.

Verdict : Le bois naturel et renouvelable l’emporte sur son homologue en composite. Peu importe celui sur lequel portera votre choix, privilégiez autant que possible les bois certifiés PEFC et/ou FSC qui sont plus facilement traçables.

Entretien

Le bois composite grise moins avec le temps – contrairement au bois naturel qui demande des produits spécifiques – et résiste plus aux U.V.

Pour favoriser la densité du bois naturel, vous pouvez opter pour les « nouveaux traitements ».

  • La kebonisation ou furfurylation : ce procédé vise à favoriser la stabilité, la durabilité et la densité du bois au moyen de chauffage et d’application d’extraits de canne à sucre sur le bois par le biais d’injections dans la matière.
  • L’acétylation: ce procédé vise à favoriser la stabilité et le côté imputrescible du bois, en modifiant la structure moléculaire du bois par application du principe d’acide acétique.

Verdict : Quel que soit votre choix, veillez à nettoyer 2 à 3 fois par an le bois pour éviter les moisissures.

Terrasse en matériaux composites
Les terrasses en matériaux composites grise moins avec le temps

Esthétique

La qualité esthétique du bois – considérée comme une matière vivante unique – reste inégalée. A contrario, les petits plus du bois composite concernent la grande diversité de coloris tendances et la possibilité de personnaliser la largeur des lames.

Prix

Choisissez de préférence la qualité (les bois de classe 4), en écartant les produits bas de gamme. Parmi les variantes de bois entrant dans cette catégorie, on citera notamment les bois exotiques mais aussi ceux « durabilité conférée » bénéficiant de garanties. C’est par exemple le cas des bois traités en autoclave CTB+.

En général, les prix par m2 oscillent entre 25 et 65€ TTC tous types de bois confondus.

Bien entendu, vous pouvez mettre en place tous ces conseils pendant la construction de votre maison. N’hésitez pas à en parler à votre constructeur qui peut également vous conseiller.

Leave a Reply