Répondre à : Je cherche des avis sur Maison 7e sens

#18209
Le Bon Constructeur
Le Bon Constructeur
Admin bbPress

Bonjour,

De ce que nous voyons sur le site de ce “constructeur”, il s’agit d’un maître d’oeuvre et non d’un constructeur. Cela signifie que vous ne pourrez profiter de la loi de 1990 (CCMI) vous protégeant en cas de problème avec ce constructeur ( livraison, parfait achèvement,…). A noter aussi que ce maitre d’oeuvre pourra également vous demander une rallonge sur le prix de construction.

Enfin, vous évoquez que ce maitre d’oeuvre n’a qu’un an. Or les sociétés nouvelles sont les plus fragiles et comme vous n’êtes pas protégé par un garant financier (car signature hors CCMI), ce point est extrêmement important.  Nous avons donc voulu creuser la santé financière de ce maitre d’oeuvre…Pour cela, direction les mentions légales…qui  sont illégales, ne mentionnant ni le siren de la société, ni le responsable de publication.

En creusant un peu, par le nom des dirigeants, nous avons trouvé le descriptif de la société (https://www.societe.com/societe/maison-7e-sens-819814856.html) créée en avril 2016…avec un tout petit capital de 10 000 euros et des comptes non déposés.

Bref, tout cela invite à la méfiance. Nous ne pouvons donc que vous redonner les conseils que nous donnons à tous les futurs propriétaires de maison :

– Signez un CCMI. Ne prenez pas le risque de signer avec un artisan sauf si ce dernier a pignon sur rue et que vous connaissez des personnes ayant fait construire avec lui. La différence de cout entre un constructeur sous CCMI et un artisan est négligeable ( le prix de l’assurance) et c’est un risque à ne pas prendre ! Si un commercial vous indique que cela ne sert à rien, fuyez !

– Si vous visitez des maisons “construites”, vérifiez bien qu’il s’agit réellement de maisons de cet artisan ( Permis de construire déposé en mairie confirmant le nom vu sur le panneau de chantier). Idem pour les “clients” qui sont parfois des connaissances proches de l’artisan…

– Ne décidez pas qu’en fonction du prix.  Un maître d’oeuvre peut parfois “casser les prix” en voulant travailler à faible marge…mais au moindre aléa, il n’a pas la surface financière pour faire face et n’aura d’autre choix que d’abandonner le chantier ou de vous demander une rallonge.

Bref, nous vous invitons à la plus extrême prudence concernant le constructeur et l’expérience que vous nous décrivez.