Répondre à : Maisons Lelievre : difficultés et mandataire judiciaire

#21093

vans
Participant

Dans notre cas, nous pouvons uniquement rompre le CCMI si ML fait un dépôt de bilan étant donnée que nous n’avons pas reçu d’assurance dommage et ouvrage nominative.

Par contre si la descison du tribunal decide de mettre ML  en redressement Judiciaire, juridiquement leur activité continue sous contrôle uniquement de leurs actifs , les passifs ne rendent pas en compte,  il faudra par conséquent continuer avec ML avec l’ouverture de chantier etc…

On peut néanmoins espérer que le denouement des chantiers peut se dérouler correctement car nous sommes pas dans le cas que CVTL.

CVTL vendait presque à perdre et le fait qu’il y’avait beaucoup trop de SAV , cela leur a plombé les comptes.