Avant de vous lancer dans la construction de votre futur lieu de vie, il vous faudra choisir sur quoi reposera son plancher bas : sur un terre-plein ou au-dessus d’un vide sanitaire ? Pour commencer, il est préférable de réaliser une étude des sols, car si le vide sanitaire peut s’installer partout, il n’en est pas de même pour le terre-plein : seul un terrain parfaitement stabilisé et compacté le supportera. Si après cette étude vous avez toujours le choix, voici les principales caractéristiques de chacun des systèmes.

Une construction sur terre-plein

Un terre-plein est en général constitué en grande partie de tout-venant (gravats) et de sable. S’ajoute alors du polystyrène expandé pour l’isolation et un film plastique en polyéthylène afin d’éviter les remontées d’humidité. La dalle supportant la construction reposera directement sur le sol, d’où l’importance des deux dernières couches précédemment citées. Pour rendre les pièces du premier niveau plus confortables à vivre, l’installation d’un plancher chauffant peut être une bonne option. Pour ce qui est du prix, le terre-plein coûte en général moins cher qu’un vide sanitaire, parfois même du simple au double. Mais, encore une fois, tout dépendra de votre terrain. Si ce dernier est en pente,  le vide sanitaire vous permettra d’éviter des travaux de terrassement supplémentaires, au coût non négligeable, et des mauvaises surprises après la construction ( fissures,…).

Une construction sur vide sanitaire

Le vide sanitaire désigne l’espace qui se trouvera entre le sol de votre terrain et le premier plancher de votre habitation. De plus, cela permettra de faire passer tous les réseaux (électricité, eau, gaz…) directement sous la dalle. Le vide sanitaire permet surtout de réduire la sinistralité liée à la nature du sol et à inondations tout en réduisant les risques liés au radon. A noter que le vide sanitaire est quasi indispensable en zone sismique, apportant une plus grande rigidité.

Nous espérons vous avoir éclairé dans votre choix. Comme pour tous travaux d’importance, n’hésitez jamais à vous rapprocher d’un professionnel. Ce dernier saura vous conseiller sur le système le plus approprié à la qualité du sol ainsi qu’à la situation du bâti.