Constructeur Art et Traditions Méditerranée, à fuir !

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Krysss, il y a 2 semaines.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #21907

    Krysss
    Participant

    Bonjour à tous,

    Je prends le temps aujourd’hui d’écrire sur ce forum car j’aurais aimé trouver un avis sur ATM qui m’aurait permis de passer mon chemin et de ne pas signer avec ce constructeur.
    En effet, j’ai fait construire ma maison par ATM. L’ouverture de chantier a eu lieu fin avril 2017 et la remise des clés le 27 octobre 2017. Le chantier a donc duré 6 mois pour une maison de plein pied d’une surface de 116m² + un garage de 20m², ce qui est très rapide, j’en ai conscience et c’est le point fort d’ATM (le seul sans doute).

    On passera outre le fait qu’une ouverture de fenêtre était plus petite que demandé et que, quand on la fait rectifier, ils ont aussi agrandi l’ouverture d’une autre fenêtre… On s’en est rendu compte au moment du crépi (car l’agrandissement était léger). Il a donc fallu modifier l’épaisseur de nos encadrements de fenêtres pour éviter que l’encadrement de la fenêtre touche celui de la porte d’entrée à cause de cette fenêtre trop grande. Mais ATM nous a fait un geste commercial pour ceci alors on a pardonné.

    On passera aussi outre le fait que, malgré des plans très précis représentant les lieux où l’on souhaitait les réservations pour le raccordement EDF, eau propre, eau usée, téléphone, les réservations n’ont pas été effectuées à l’endroit où on le souhaitait. Après l’avoir mentionné, ça a été corrigé mais toujours pas au bon endroit. Mais à la troisième tentative, nous avons eu nos réservations au lieu souhaité, donc on les a excusé.

    On passera aussi outre le fait que, encore une fois malgré des plans précis, le plombier a fixé un meuble de salle de bains au mauvais endroit. Mais il a remplacé la faïence percée et finalement positionné le meuble au bon endroit. A la réception de la maison, on s’est aperçu que les toilettes et deux lavabos fuyaient… Le même plombier est venu changer les joints pincés dans les jours qui ont suivi donc ce n’était pas non plus un problème dramatique.

    On passera aussi outre le fait que nous avons dû menacer l’électricien de se plaindre à ATM pour qu’il revienne raccorder nos interrupteurs comme sur le plan électrique que nous lui avions fourni car pour lui, ce n’était pas une défaillance…

    On pourra aussi passer outre le fait que pendant les travaux, la porte d’entrée a été rayée, une fenêtre cassée, un impact est apparu sur une baie vitrée car tout ceci a été remplacé (plus ou moins rapidement…), et que les VMC n’avaient pas été raccordées aux évacuations, ce qui entraînait de forts grincements pendant les premiers mois jusqu’à ce qu’ATM fasse la réparation.

    Par contre, première chose difficile à accepter, on s’est rendus compte que le plaquiste ne posait pas la laine de verre blanche garantie sans COV promise dans le CCMI mais une autre laine de verre. Quand on en a fait la remarque à ATM par voie recommandée, notre chef de chantier s’est vexé et a menacé de retarder le chantier alors que la semaine d’avant, il s’engageait oralement à achever les travaux fin octobre. Etant donné que nous venions juste de faire partir notre préavis pour la résiliation de notre bail de location, nous avons été très inquiets et avons décidé de ne pas donner suite. Pourtant, c’était bien clairement écrit dans le CCMI et j’aurais juré être dans mon droit…

    Ensuite, une semaine après la réception de la maison, on a constaté que la porte d’entrée fuyait. Envoi direct d’une lettre recommandée à ATM. Ils ont envoyé diverses personnes qui sont venues constater, tenter des réparations, mais rien. A ce jour, soit exactement un an plus tard, ma porte fuit toujours et même davantage qu’avant. Ça commence à m’inquiéter.

    Mais ce qui m’a poussé à écrire ici est encore autre chose. La semaine dernière, notre village a été soumis à des vents d’une violence impressionnante. A ce moment-là, on s’est rendus compte que la cheminée penchait et était sur le point de s’envoler. Nous avons appelé ATM qui nous a envoyé l’entreprise de maçonnerie qui s’était occupée de notre maison. Le maçon a constaté qu’il avait oublié de fixer la cheminée il y a un an ! Il est donc revenu avec son système de fixation et l’a fixé par les combles. Je lui ai demandé s’il y aurait un problème d’étanchéité, mais il m’a dit que non. Or, il a plu assez fort lundi dernier et voilà que le lendemain, juste au niveau de la cheminée, je constate que mon plafond se gondole ! Mon mari monte en urgence dans les combles et constate que ça fuit au niveau du socle de la cheminée. J’appelle donc ATM assez affolée et la secrétaire pense que j’appelle pour la porte (car mon mari avait appelé la veille en constatant que la porte fuyait plus que d’habitude), elle ne me laisse pas finir de parler et me raccroche au nez ! Heureusement, j’ai le numéro du technicien du SAV d’ATM donc je l’appelle et lui explique. Il vient constater la fuite et le dégât des eaux mais ne sait pas vraiment d’où ça vient. Il pense qu’il faut changer la cheminée mais sans conviction. Je le rappelle aujourd’hui (soit deux jours après) et lui demande où ça en est. Il m’annonce ne pas avoir encore fait le point sur mon dossier…

    A savoir qu’entre temps, le chef de chantier qui a suivi notre maison ne travaille plus là-bas et que le directeur général de la société a changé.

    Aujourd’hui nous en sommes là : après 8 lettres recommandées envoyées à ATM pour diverses raisons depuis un peu plus d’un an, je viens d’écrire directement à l’assurance qui les couvre pour les malfaçons pour leur demander de m’envoyer un expert et de prévoir les réparations car ils en sont incapables. Je monte aussi un dossier pour lancer une procédure juridique contre ATM… Donc si vous hésitez à signer chez eux, fuyez à toutes jambes !!!

    • Ce sujet a été modifié le il y a 2 semaines par  Krysss.
Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez vous Inscrire ou vous Connecter pour être actif sur le forum.