Encore un coup de massue pour de nombreux primo accédants ! Le constructeur Villas et Demeures de France a en effet été placé en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Poitiers.

Les personnes ayant confié leur projet de construction à ce constructeur, connu pour ses marques Villas et Demeures de France ou Maisons Uno, vont devoir composer avec toutes les incertitudes liées à cette période.

Les raisons du redressement judiciaire de Villas et Demeures de France

La baisse du marché de la construction serait la cause du redressement judiciaire d’après son dirigeant Gregory Touzalin.  La société n’aurait plus payé sa TVA depuis des mois et présenterait un déficit de 2,7 millions d’euros, pour un chiffre d’affaires annuel de 17,2 millions selon le journal La Nouvelle République. Des chiffres qui nous semblent inquiétants car si les ventes dans le neuf ont bien baissé, les effets ne sont pas encore vraiment ressentis par les constructeurs qui continuent à mettre en chantier les ventes records de 2017.

Comme nous l’avons déjà mentionné dans le cadre des autres redressement ou liquidation ayant eu lieu ces derniers mois, la principale difficulté des constructeurs semble être la difficulté à vendre des maisons à des marges confortables en raison de la concurrence ainsi que la très grande difficulté à trouver de la main d’oeuvre aux prix voulus. Cela entraine une forte dégradation des marges et des pertes, chantier par chantier, en nouvelle Aquitaine particulièrement.

Clients de Villas et Demeures de France: que faire ?

Le constructeur a du délivrer à tous ses clients des garanties de livraison ainsi qu’une attestation d’assurance décennale (en espérant qu’elle n’émane pas d’un assureur étranger ayant été liquidé). Les clients n’ont donc pas de risque, un garant pouvant, en cas de défaillance de l’entreprise, prendre le relais pour finir les constructions. Rappelons que le constructeur intervenait dans de nombreux départements : Vienne,Vendée, Maine-et-Loire, Loire-Atlantique, Indre et Loire, Deux-Sèvres, Charente-Maritime et Charente.

Le plus dur va être pour la société de convaincre les sous-traitants et fournisseurs de continuer à travailler pour eux durant la période de redressement judiciaire. La grande inconnue est de savoir quelle “ardoise” a été laissée auprès des artisans. Si elle est importante, il y a fort à parier que beaucoup ne voudront pas finir les chantiers et que l’entreprise devra trouver de nouveaux sous-traitants dans un marché difficile.

Heureusement, en phase de redressement judiciaire, le risque est nul pour les sous traitants de ne pas être payé (pour les travaux initiés après le RJ). Les clients doivent donc attendre en espérant que l’entreprise puisse faire face à cette période difficile. Le dirigeant de Villas et Demeures de France a indiqué au journal La Nouvelle République que la société avait des actifs permettant de solder ses dettes. Une bonne nouvelle…si elle est avérée.

 

Forum construire / Villas et Demeures de France

N’hésitez pas à vous rendre sur la page dédiée à Villas et Demeures de France/ Maisons Uno sur le forum construire :

Villas et Demeures de France / Maisons uno en faillite !!!!

One Response

Leave a Reply