Les prix de l’immobilier n’ayant de cesse de grimper, de nos jours il est difficile pour un particulier de se passer d’un crédit pour financer son achat immobilier. Pour trouver un emprunteur vous pouvez décider de vous y prendre seul, ou choisir de passer par un courtier en immobilier. Cette dernière option est à préférer. Voici pourquoi.

Les raisons de passer par un courtier immobilier pour son achat

Un courtier immobilier à l’instar de Hellopret est un intermédiaire entre un particulier qui souhaite obtenir un crédit pour son achat immobilier et les organismes financiers notamment les établissements bancaires. Il s’agit d’un professionnel qui met sa compétence technique ainsi que son expertise au service de tout particulier ayant en projet d’obtenir un crédit immobilier.

En tant qu’intermédiaire, il vous accompagne dans toutes les démarches, en commençant par la recherche des établissements bancaires qui sauront répondre le mieux à vos besoins eut égard à votre situation financière. Contrairement à un conseiller bancaire, il effectue en conséquence une véritable comparaison des différentes offres afin que vous puissiez obtenir le meilleur taux d’emprunt possible.

Sa mission ne se limitant pas à comparer les offres pour dénicher la plus intéressante de toutes, il se charge de la constitution de votre dossier d’obtention de prêt. Il vous assure de disposer d’un dossier optimal et intercède par la suite en votre faveur, ce qui multiplie les chances de recevoir une réponse positive. Les avantages de passer par un tel professionnel sont indéniables, mais pour en tirer partie il faut faire le bon choix.

Quelques conseils pour bien choisir son courtier immobilier

Trouver un courtier immobilier n’est pas difficile en soit, tant ils sont nombreux sur le marché. Cependant, tous ne se valent pas. Sur un site comme Immoz vous trouverez de précieux conseils pour ne pas vous tromper dans votre décision. Dans l’ensemble quatre points essentiels doivent être pris en considération :

  • L’enregistrement du courtier au Registre unique des intermédiaires en assurances, banque et financement : la profession étant prévue et encadrée par la loi, pour être habilité à exercer dans ce secteur tout courtier doit figurer dans ce registre. Au besoin, n’hésitez pas à vérifier si tel est le cas en vous rendant sur ce site ;
  • Le réseau du courtier : en général, plus un tel intermédiaire dispose d’un réseau étendu, plus il est en mesure de négocier avec un nombre conséquent de banques. Une petite enseigne n’est cependant pas à rejeter d’office, tout dépend davantage du pouvoir de négociation du courtier ;
  • La qualité de service : il ne serait pas exagéré avant de choisir un courtier immobilier d’essayer de trouver des avis de personnes ayant déjà sollicité ses services. Vous pourrez ainsi vous faire une idée de la qualité de la prestation proposée ;
  • Les tarifs pratiqués : les honoraires d’un courtier en financement immobilier sont variables d’une agence à une autre ou d’un indépendant à un autre. Si les tarifs pratiqués ne sont pas forcément ou étroitement liés à la qualité de l’accompagnement, il reste important de les connaître.

Passer par un courtier immobilier lors d’un achat n’est pas obligatoire, mais est vivement conseillé. Vous n’aurez rien à perdre mais tout à gagner !