Considérées comme indispensables au confort d’une demeure, les fenêtres jouent un rôle majeur en termes de sécurité et d’isolation. Si vous aussi, vous envisagez de renouveler vos menuiseries dans les règles de l’art, vous êtes au bon endroit.

1/ Pourquoi renouveler ses fenêtres ?

Une fenêtre ancienne procure une sensation de froid et d'inconfort

Renouveler vos fenêtres permet d’améliorer les conditions de son habitation en matière d’isolation thermique et d’éclairage naturel dans les pièces de la maison. Les vitrages sont devenus des équipements indispensables en faveur de la frugalité énergétique, surtout en période hivernale. En plus de réaliser des économies d’énergies, de nouvelles fenêtres peuvent réellement améliorer la sensation de confort de votre logement ( sous réserve d’un traitement correct des ponts thermiques).

2 /Quel matériau privilégier pour ses fenêtres ?

  • Le bois : les meilleurs choix sont souvent le bois exotique ou le chêne ; des matériaux nobles et ultra-isolants à lasurer et à repeindre tous les 5 ans. Idéal pour les maisons boisées ou anciennes, le bois procure un cachet ancien à votre demeure. Il demande toutefois un entretien tous les 5/10 ans.
  • Le PVC : le polychlorure de vinyl est un matériau accessible et imputrescible, ne requérant pas d’entretien. Il est apprécié pour son esthétisme et sa rigidité surtout lorsqu’il est associé à de l’acier galvanisé. Il a toutefois l’inconvénient de proposer des chassis plus épais que l’aluminium et son esthétisme est peu valorisant. Le PVC est d’ailleurs souvent interdit dans des zones protégées/classées.
  • L’aluminium : il est souvent utilisé sur des châssis coulissants. Certes plus cher que le PVC, il procure un rendu élégant et d’une grande finesse. Ne requérant aucun entretien, on l’appréciera pour ses performances accrues.
  • Les matériaux mixtes : l’association de matériaux comme le bois, le PVC en face intérieure et de l’aluminium en face extérieure sont certes plus onéreux, mais restent d’une grande performance. On trouve également un mix bois/alu, certes onéreux, mais d’un cachet incroyable notamment dans des chalets rénovés.

3/ Comment choisir son isolation thermique?

Lorsque vous choisissez votre isolation thermique, il est crucial de prendre en compte 4 critères bien définis. Pour ce faire, veillez à exiger des doubles vitrages à isolation thermique renforcée (ITR), vous tenir au courant du coefficient Uw pour mesurer plus facilement le pouvoir isolant de votre fenêtre. De même, gardez à l’esprit le facteur solaire Sw, qui évaluera la pénétration de la chaleur du rayonnement solaire dans votre habitation ainsi que la transmission lumineuse TLw, qui n’est autre que la capacité d’un vitrage à laisser entrer la lumière naturelle dans votre habitation. Enfin, la qualité de la pose est primordiale. Un mauvais traitement des pons thermiques ou un trop grand recours au silicone diminuera très fortement les performances de vos vitrages.

4/Quels vitrages choisir pour une meilleure isolation phonique?

Les doubles vitrages asymétriques ou triple vitrages seront davantage préconisés aux pièces les plus sujettes au bruit afin d’en améliorer leur isolation acoustique.

5/ Pourquoi choisir un triple vitrage?

Un triple vitrage sera recommandé pour un usage en région froide, sur des expositions au nord. On le choisit habituellement pour son isolation thermique hautement élevée. Cela est utile en altitude ou dans des zones aux hivers rigoureux ( Doubs, Savoie,…).

6/ Est-il utile de garder les vieux dormants?

Autant que possible, privilégiez une dépose totale, en remplaçant en totalité vos anciens dormants, même s’ils paraissent encore en bon état. Votre fenêtre sera ainsi plus étanche. Vous gagnerez de surcroît en esthétisme. Les entrepreneurs vous inciteront bien évidemment à conserver les vieux dormants car cela nécessite moins de travail mais nous ne pouvons que vous inciter à demander une dépose totale.

7/ Comment renforcer la sécurité d’une fenêtre?

Mieux vaut choisir un vitrage feuilleté ou à la limite une alarme que vous accompagnerez idéalement de volets roulants. Sinon, vous avez l’option des doubles vitrages contenant des couches de films PVB. Plus ces films sont nombreux, mieux vos fenêtres résisteront aux chocs. Certains de ces films permettent un vitrage une résistance quasi totale à l’effraction (il faut alors plus de 20 minutes de coup de hache pour parvenir à passer une main). Cela est utile pour des baies vitrées situées en rez de chaussée.

8/ A quel endroit doit-on disposer un vitrage autonettoyant?

Les vitrages autonettoyants de type «Pilkington Activ» ou «Bioclean» se placeront idéalement sur les fenêtres difficiles d’accès, les fenêtres de toit et les châssis fixes à cause de leurs propriétés excellentes contre la pollution et les poussières.  Cette technologie est aujourd’hui très efficace et le surcoût demandé vaut largement la peine.

9/ Quelle est l’utilité d’une protection solaire?

Les volets, brise soleil et les stores d’extérieur sont parfaits pour réduire les problèmes de surchauffe en été, sans pour autant réduire les rayons du soleil en hiver. Certaines fenêtre proposent également des stores intégrés, mais cela est moins efficace. L’idéal est un store extérieur couplé à un capteur d’ensoleillement et de température intérieur permettant un déploiement automatique du store en cas de surchauffe du logement.

10/ Avantages fiscaux : qu’en est-il ?

Parmi les avantages fiscaux auxquels vous aurez droit en choisissant des fenêtres, on notera la TVA à 5,5 %, le crédit d’impôt et l’écoprêt à taux zéro. EN 2020, la nouvelle prime à la rénovation a été mise en place mais elle ne concerne pour l’instant qu’une partie des ménages.