Vous avez un terrain à vendre et hésitez sur la manière de le faire. Vendre à un particulier ? Ou plutôt à un promoteur ? Quels sont les avantages, les risques éventuels et peut-on en tirer le même prix ? Ce sont des questions à se poser en effet avant de prendre une décision ! Voici donc un petit tour d’horizon de ce qu’il faut savoir pour éviter les pièges et vendre son terrain en toute sérénité, et à un bon prix !

Y a-t-il des démarches à faire avant de vendre mon terrain ?

Quel contrat de construction pour construire sa maison ?

Oui ! Il faut déjà s’assurer du fait qu’il soit constructible. Pour cela, vous devez vous rendre en mairie afin de consulter le Plan local d’urbanisme (PLU) ou le Plan d’occupation des sols (POS). Si votre terrain est constructible, il a bien plus de valeur. Vous devrez ensuite faire appel à un géomètre pour borner votre terrain, puis à un expert pour déterminer le prix de votre bien. Il vous faudra aussi fixer un prix, souvent en vérifiant la valeur des terrains constructibles en France. Pour cela, vous pouvez consulter notre baromètre foncier ou consulter un site d’annonces de terrains constructibles.

Est-il plus intéressant de vendre à un particulier, ou à un promoteur ?

C’est une bonne question ! Autant connaître les modalités et les différences avant de se lancer.

Si vous vendez à un particulier, vous allez devoir vous occuper vous-mêmes, seuls, de toutes les étapes énumérées plus haut. Ensuite, vous devrez également trouver seul l’acheteur de votre bien. Ou choisir de passer par une agence immobilière. La transaction peut avoir lieu rapidement, mais, généralement, elle sera moins avantageuse que si vous vendez à un promoteur.

En revanche, si vous vendez votre terrain à un promoteur, vous obtiendrez sûrement un bien meilleur prix. Mais le délai entre le compromis de vente et la vente définitive et donc, le fait que vous touchiez le prix de la transaction, sera bien plus élevé, il faut compter un an à peu près. L’avantage, c’est que vous ne serez pas seul pour effectuer les démarches préalables à la vente. Mais ce sont celles-là mêmes qui ralentiront la procédure, car le promoteur devra attendre la validation du permis de construire avant de signer l’acte d’achat. Notez cependant que vous toucherez des indemnités pour l’immobilisation de votre bien.

Il vous reste une autre solution si vous souhaitez vendre à un promoteur tout en étant payé rapidement, c’est la vente sèche. Le promoteur vous achète votre terrain moins cher, sans avoir toutes les garanties quant au fait de pouvoir construire puisqu’aucune démarche n’aura encore été faite.

terrain constructible

Sources et informations utiles

Vendre à un promoteur sérieux est certainement bien plus simple et avantageux pour vous. Si vous souhaitez aller plus loin, nous vous conseillons de consulter le dossier “comment vendre à un promoteur” sur le site sporting-promotion.fr