Vous en avez assez de louer votre logement ? Les factures d’énergie de votre maison sont faramineuses ? Votre appartement devient trop exigu pour votre famille ? Vous vous imaginez dans une maison dont vous auriez vous-mêmes dessiné les plans ? Vous rêveriez de pouvoir prendre l’air ailleurs que sur votre balcon de 3 mètres carrés ? Que vous y pensiez depuis longtemps ou que le confinement ait été l’élément déclencheur, voici les raisons pour lesquelles le moment est propice à la mise en œuvre de votre projet de construction.

 

Des crédits plus accessibles

Afin d’enrayer la crise économique à venir, les banques vont ouvrir les vannes du crédit immobilier en facilitant son accès. Pour se faire, elles vont mettre en œuvre différents moyens qui permettront d’augmenter le nombre de crédits accordés ainsi que leur montant, et de ce fait relancer l’investissement. C’est donc le bon moment pour monter votre dossier de demande de crédit. N’hésitez pas à le déposer auprès de plusieurs banques dans le but d’augmenter vos chances et de faire jouer la concurrence afin d’obtenir un crédit final plus avantageux pour vous.

Le risque de l’ancien

Construction et Travaux Imprévus : que faire et qui paie ?
Construction et Travaux Imprévus : que faire et qui paie ?

Si la solution d’acheter dans l’ancien peut sembler attrayante de prime abord, le rapport qualité/prix de ce dernier s’avère souvent bien trop mauvais. Le prix à l’achat est peut-être moins élevé que celui d’une maison neuve, mais vous aurez beaucoup d’aménagements à réaliser si vous voulez rendre l’ancien agréable à vivre. En effet, les travaux de rénovation coûtent en général plus cher qu’on ne le pense et vous n’avez aucune garantie de prix définitif. Surtout que l’ancien est très mal isolé. Refaire l’isolation complète du logement est obligatoire si vous ne voulez pas voir vos factures de chauffage atteindre des sommes astronomiques. Sans oublier les mauvaises surprises bien souvent découvertes après la vente. Le mur que vous vouliez abattre pour agrandir l’espace est porteur, l’électricité que vous pensiez aux normes est à refaire entièrement, la charpente est en mauvais état… Nombreuses sont les possibilités toutes plus coûteuses les unes que les autres. L’ancien est souvent signe de désillusions. C’est pourquoi il est préférable d’investir dans le neuf.

 

La solution du neuf

Quoi de mieux que de vivre dans la maison que vous aurez vous-même imaginée tout en faisant des économies ? En effet, faire construire votre habitation vous revient généralement moins cher sur le long terme que d’investir dans l’ancien. Pouvoir choisir son emplacement et décider des plans de son lieu de vie est un avantage sans pareil. Vous êtes ainsi sûr d’avoir une maison qui corresponde à vos besoins et à vos envies. Elle sera à votre goût et vous vous y sentirez bien. Vous serez également assuré d’avoir un espace parfaitement isolé, ce qui vous permettra de faire des économies d’énergies considérables sur le long terme. L’entretien de la maison sera lui-même peu coûteux. Vous serez tranquille pendant plusieurs années avant de devoir réaliser de nouveaux travaux. Avec la situation que nous vivons actuellement, davantage encore qu’en temps normal, on se rend compte de l’importance d’avoir un logement qui nous représente et dans lequel on se sente réellement à sa place. Faire construire votre maison individuelle vous apporte confort, économies et sérénité. Il serait dommage de s’en priver. N’hésitez d’ailleurs pas à consulter nos plans et modèles de maisons.

Comme nous venons de vous l’expliquer, c’est donc le moment idéal pour faire construire votre futur lieu de vie. Alors, un conseil : utilisez le temps libre que vous avez à disposition grâce au confinement pour préparer votre demande de crédit et contacter les constructeurs sélectionnés par nos soins.

Votre maison individuelle neuve et respectant toutes vos envies est à portée de main ! Dans quelques années, il sera peut-être trop tard pour voir une banque vous octroyer le crédit que vous convoitez tant, et vous le regretterez sans doute.