Les fondations d’une maison permettent la transmission et la bonne répartition des charges du bâtiment sur le sol (poids propre du bâtiment, forces climatiques et surcharges liées à son utilisation).

A quoi servent les fondations d'une maison ?
Crédit photo : www.canstockphoto.com

Les fondations d’une maison doivent être hors-gel. Ainsi, leur profondeur varie selon la région dans laquelle on fait construire, selon les caractéristiques de la maison, et selon l’altitude du terrain. Votre constructeur de maison saura parfaitement vous accompagner dans cette phase essentielle.

Déterminer le type de fondation pour votre maison individuelle

Outre la profondeur des fondations, il faut ensuite définir leur type, en fonction de la nature et de la portance du sol. C’est l’étude de sol qui fournit les indications nécessaires pour savoir s’il faut faire des fondations superficielles, semi-profondes ou profondes. Plusieurs aspects entrent en jeu : la stabilité globale et les mouvements du sol, la nature et la taille du bâtiment et de ses éléments, les conditions relatives au voisinage, l’état des eaux souterraines, la sismicité régionale, et l’environnement (hydrologie, variations saisonnières de la température et de l’humidité, etc.).

Fondations superficielles, semi-profondes ou profondes

Lorsque le sol a une bonne portance, les fondations peuvent être superficielles : isolées (avec des plots de fondations ou des semelles isolées) ou filantes (linéaires).

Si la capacité portante du fond du coffre ne suffit pas, on opte alors pour des fondations semi-profondes. Concrètement, un radier général (plate-forme maçonnée qui sert d’assise stable à l’ensemble de la construction) est mis en œuvre. Sinon, un système de puits et de longrines (élément de structure ayant la forme d’une poutre et orienté horizontalement, supportant des forces mécaniques importantes) préfabriquées peut être envisagé : des puits d’une bonne profondeur permettent de créer des plots qui supporteront les longrines.

Si le sol n’est stable qu’à plus de 8 mètres, il faut opter pour des fondations profondes réalisées à l’aide de pieux (élément de construction en béton, acier, bois ou mixte permettant de fonder un bâtiment), de micropieux, de parois moulées (murs en béton armé coulé dans le sol), ou de barrettes.


(c) Can Stock Photo

Leave a Reply