Maison neuve : comment choisir son assurance habitation ?

Vous avez un projet de construction sur le point de se réaliser. Vous êtes informés du fait qu’il ne faut pas attendre d’emménager dans votre maison neuve pour contracter une assurance habitation. Il ne faut donc pas tarder à trouver une couverture de qualité pour votre futur logement. Quelles sont les obligations légales ? À partir de quand assurer votre demeure ? Quelles garanties souscrire ? Voici quelques éléments de réponse.

Pour contracter une assurance habitation, à qui s’adresser ?

De nombreuses compagnies d’assurance physiques ou en ligne proposent un large panel de garanties. Beaucoup d’établissements bancaires, également, donc peut-être le vôtre. Mais afin de trouver la meilleure garantie au meilleur prix, il paraît important d’avoir le choix et donc de faire jouer la concurrence. Or, vous conviendrez que démarcher un grand nombre de prestataires est difficilement réalisable. Pour gagner un temps considérable dans la recherche de votre assurance habitation, utiliser un comparateur en ligne comme lecomparateurassurance.com  par exemple, représente un atout incontestable. Sans bouger de chez vous et en quelques clics, vous disposez d’un seul coup d’œil d’une multitude d’offres de compagnies différentes.

Assurer sa maison neuve, cadre légal

Le chantier de votre prochaine maison est couvert par diverses assurances, du côté de votre constructeur comme du vôtre, en tant que propriétaire et maître d’ouvrage. Mais dès lors qu’elle sera hors d’eau, hors d’air, vous devrez contracter une police d’assurance habitation. Inutile de vous prémunir contre le vol tant qu’elle est vide. En revanche, vos garanties s’étendront aux incendies, dégâts des eaux, catastrophes naturelles, intempéries, explosions et bris de glace. Et bien sûr la responsabilité civile.

Quelle assurance souscrire au moment d’emménager ?

Votre jolie maison neuve en Dordogne est prête et va vous être livrée. Il convient alors de modifier les garanties de votre police d’assurance et contracter une multirisque habitation. Celle-ci vous sera d’ailleurs probablement demandée par vos organismes prêteurs. Pour faire le bon choix, ne considérez pas uniquement son coût, même si cet aspect est bien sûr important. Mais une assurance discount avec des franchises exorbitantes et de mauvaises garanties vous laissera dans l’embarras en cas de sinistre. Vous devrez donc étudier en détail ces garanties, ainsi que le montant des franchises et de l’indemnisation maximale.

Qu’est-ce qu’une bonne assurance pour votre maison ?

Ce n’est pas forcément la plus onéreuse ! Elle doit être personnalisée et adaptée spécifiquement à vos besoins. N’hésitez pas à souscrire des options payantes en fonction de votre mode de vie. La couverture d’équipements très onéreux, d’une piscine, ou la protection juridique ne doit pas être négligée. Choisissez judicieusement le niveau de garantie et l’indemnisation souhaitée en cas de sinistre. Pour cela, soyez le plus précis possible lors de votre demande de devis, afin que l’offre qui vous sera faite corresponde réellement à ce que vous attendez. Par ailleurs, ne négligez pas de vous renseigner sur d’autres critères, tels que la qualité du service clientèle, la réactivité de l’assistance en cas de sinistre, notamment. Car c’est souvent lorsqu’on en a besoin qu’on découvre véritablement son assureur !

publicité

Choix de la rédaction

publicité

Autres actualités

Jardin : quelles sont les obligations légales en matière de plantations ?

En matière de plantations dans son jardin, il est nécessaire de respecter quelques obligations légales.

Artisans : l’importance des assurances RC pro et décennale

Aucun artisan qui intervient sur un chantier de construction n’est à l’abri d’un aléa. Il en est présumé responsable jusqu’à preuve du contraire. Si...

8 bonnes raisons de faire appel à un constructeur de maisons individuelles

Décider de bâtir la maison de vos rêves est une chose, réaliser sa construction proprement dite en est une autre. Édifier les murs, fixer...

Qu’est-ce que le bornage de terrain ?

Même s’il n’est pas obligatoire, nous recommandons de réaliser un bornage de terrain, pour éviter tout éventuel conflit ultérieur concernant la séparation entre deux terrains.