La nouvelle réglementation thermique est renforcée afin de réaliser les objectifs du Grenelle Environnement. Pour réduire les dépenses énergétiques (et aussi la facture de chauffage), il faut réduire les consommations énergétiques des bâtiments. A long terme, l’objectif est de construire des bâtiments qui produisent plus d’énergie qu’ils n’en consomment ! En attendant, faisons le point sur les nouveautés 2012. La règlementation thermique est de plus en plus exigeante et s’approche des critères des maisons BBC. Désormais ça y est, le plafond de 50kWhep/m2.an (valeur moyenne du label BBC concernant la « consommation énergétique » de la maison) devient la référence dans la construction neuve. Qu’est-ce que cela change pour la construction de votre maison individuelle ?

Les 3 exigences fondamentales de la RT 2012

  • Bbio (Besoin bioclimatique conventionnel) : il s’agit de concevoir la maison de façon à limiter les dépenses énergétiques. On se concentre sur l’orientation de la maison, l’éclairage naturel, l’isolation… Concrètement, favoriser l’apport solaire en hiver mais s’en protéger en été permet de limiter l’utilisation du chauffage ou de la climatisation !
  • Cep (coefficient de Consommation conventionnelle d’énergie primaire) : c’est une valeur à ne pas dépasser par rapport aux consommations en chauffage, climatisation, eau chaude sanitaire, éclairage et auxiliaires. Ce coefficient varie selon les régions et est exprimé en kWhEP/(m2 an).
  • Tic (Température intérieure conventionnelle) : on doit assurer un bon confort en été sans avoir besoin de recourir à un système de refroidissement, et sans que la température ne dépasse un certain seuil.

A quoi faut-il penser lors de la construction de votre maison ?

La ventilation, le traitement des ponts thermiques, les énergies renouvelables : c’est dès la conception de la maison que tous les aspects de la RT 2012 doivent être pris en compte. Des obligations s’ajoutent également dans le cadre du permis de construire. Vous devrez fournir une attestation de la valeur du Bbio dans votre demande de permis. Et à l’achèvement des travaux, une attestation doit confirmer la prise en compte de la réglementation thermique, via les résultats dutest de perméabilité à l’air. Pour en savoir plus, téléchargez la plaquette « Construction d’une maison individuelle – Réduire vos dépenses énergétiques en respectant la réglementation thermique RT 2012 ».

Leave a Reply