Visites de chantier : quelles sont les règles ?

[vc_custom_heading text= »Interdiction d’accès au chantier ! » google_fonts= »font_family:Lato%3A100%2C100italic%2C300%2C300italic%2Cregular%2Citalic%2C700%2C700italic%2C900%2C900italic|font_style:900%20bold%20regular%3A900%3Anormal »]

Malgré le fait d’être le propriétaire du terrain,  vous ne pouvez pas en aucun cas pénétrer dans le chantier pendant la construction de votre maison sauf si c’est indiqué dans le contrat.

Le constructeur est le garant des travaux, c’est pourquoi il peut interdire l’accès  au chantier même pour le propriétaire. C’est surtout pour cause de sécurité.

[vc_custom_heading text= »Visites obligatoires » google_fonts= »font_family:Lato%3A100%2C100italic%2C300%2C300italic%2Cregular%2Citalic%2C700%2C700italic%2C900%2C900italic|font_style:900%20bold%20regular%3A900%3Anormal »]

Quand le jour des appels de fonds est proche, c’est tout à fait logique  que vous devez être mis  au courant de l’avancement des travaux et de procéder en même temps une vérification. Ainsi, donc votre conducteur de travaux doit organiser pour vous, en vous appelant pour vous donner un rendez-vous, une visite de chantier avant chaque appel de fonds.

[vc_custom_heading text= »Visites annexes » google_fonts= »font_family:Lato%3A100%2C100italic%2C300%2C300italic%2Cregular%2Citalic%2C700%2C700italic%2C900%2C900italic|font_style:900%20bold%20regular%3A900%3Anormal »]

Les visites supplémentaires sont normalement autorisées, il suffit de les demander à votre constructeur. Vous en avez besoin quand vous avez fait recours à un paysagiste ou à un spécialiste de la cuisine ou fait la visite pour un membre de votre famille. Vous n’avez qu’à envoyer à votre constructeur ou au responsable des travaux, une demande de réunion de chantier. Le CCMI contient souvent un calendrier de visite basé sur le nombre initial d’appels de fonds.

[vc_custom_heading text= »Clés de pré-livraison » google_fonts= »font_family:Lato%3A100%2C100italic%2C300%2C300italic%2Cregular%2Citalic%2C700%2C700italic%2C900%2C900italic|font_style:900%20bold%20regular%3A900%3Anormal »]

Quand l’achèvement des travaux est à la charge du propriétaire comme la cuisine, le revêtement du sol, la peinture, etc., il demande souvent la livraison des clés de la maison avant que les travaux soient terminés. Le constructeur n’est pas obligé de les donner, on ne le conseille pas de le faire, car il est responsable si des problèmes apparaissent sur le chantier. Ce n’est pas facile de mesurer la responsabilité de chaque partie en cas de dommage : une fissure d’une vitre, impact sur  cloison, par exemple.

Un constructeur sérieux vous interdit normalement l’accès sans raison valable au chantier. Certains constructeurs malintentionnés vous appâtent, en vous disant que vous pouvez avoir la clef quand vous la voulez, pour avoir le marché.

publicité

Choix de la rédaction

publicité

Autres actualités

Maison neuve : comment choisir son assurance habitation ?

Vous avez un projet de construction sur le point de se réaliser. Vous êtes informés du fait qu’il ne faut pas attendre d’emménager dans...

Diagnostiqueur immobilier, un métier en plein essor !

Toute transaction immobilière doit se plier à des normes et des obligations. Et celles-ci sont en constante évolution. C’est le diagnostiqueur immobilier qui a...

Acheter un appartement en VEFA, une solution pratique

Il est possible d’acheter un bien immobilier inachevé. Il peut même être acquis sur plan. C’est ce qu’on appelle la VEFA, c’est-à-dire la vente...

Architecte ou Constructeur ? Qui choisir pour faire construire ?

Pour réaliser votre future projet habitation, le choix est de taille : faire appel à un architecte, un entrepreneur ou un maitre d’œuvre ?...