La performance des maisons neuves  en économie d’énergie se focalise dans l’isolation.

Que dit la réglementation ?

Les points clés de l’isolation

La construction d’une maison neuve est régie par la Réglementation Thermique 2012. L’isolation peut être effectuée tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, la règle n’exige que les  résultats. La norme RT 2012 stipule que la consommation d’énergie doit  être entre 40 et 65 kwh par mètre carré durant l’année. Le coefficient Bbio maximum figure dans la réglementation, c’est le bureau d’études thermiques qui le mesure à partir de l’adresse et l’altitude de la construction. Pour une maison qui suit la norme, son coefficient doit être inférieur au Bbio maximum. Et on compte sur l’isolation pour l’abaisser et en choisissant la plus efficace.

La performance pour les isolants :

Les points clés de l’isolation

L’unité de mesure de la performance des matériaux isolants est  le lambda et le coefficient T.

Le lambda indique la conductivité thermique, les matériaux ont un degré élevé d’isolation si sa conductivité thermique est basse. Et le coefficient  T indique la résistance thermique. Si le coefficient T est élevé, les matériaux sont isolants.

La construction d’une maison, qui économise de l’énergie dépend de la performance des matériaux et de l’isolant. Les plus fréquents sont le bloc de béton incorporé d’isolant pour le mur, des planchers isolants et des panneaux sous le toit.

Le meilleur matériau d’isolation

Les points clés de l’isolation

Il existe différentes sortes de matériaux isolants, ils répondent presque tous à la norme RT 2012. Mais on utilise fréquemment la laine de verre, de roche, perlite…Il faut pourtant utiliser ceux  qui sont certifiés, les marques CE, NF et ACEMI sont importants. Ce sont des garantis de la performance en résistance thermique  comme la réaction au feu, à l’eau, être stable.

Isoler par l’intérieur ou l’extérieur ?

Les points clés de l’isolation

La RT 2012 isolée de l’intérieur est utilisée par 76% des maisons individuelles. La plupart des entreprises de construction optent pour cette technique parce que c’est plus simple à poser et très efficace. Seulement 10% choisissent l’isolement extérieur et 12 % utilisent les deux procédés surtout dans les maisons à ossature bois ou métal.

Il y a 76 % des maisons individuelles qui sont conformes à la RT 2012 isolées de l’intérieur, c’est un procédé très efficace et simple à poser qui correspond aux habitudes des entreprises de construction.  Seules 10 % des maisons neuves sont isolées par l’extérieur. L’isolation mixte, représente 12% des maisons, souvent rencontrée dans les maisons à ossature bois ou métal.

Les parties de la maison les plus importantes à isoler ?

Les points clés de l’isolation

Toute la maison doit être isolée. Cela signifie une isolation des murs, du plancher ( et si possible du vide sanitaire) mais surtout de la toiture.

Pour la toiture, l’isolation par insufflation (isolation thermique par soufflage) est une solution simple et économique. Il faut toutefois être vigilant durant la pose. Si vous avez une VMC dans votre genier , vérifiez que le souffleur se préoccupe bien de proteger les gaines afin d’appliquer l’isolant.

Pour une isolation de qualité,toutes vos fenêtres sont isolés de doubles vitrages à faible émissivité. Entre les deux vitres se trouve une lame de gaz neutre qui renforce les capacités d’isolations. A noter que des doubles vitrages anciens ne présentent pas de réelle efficacité en terme d’isolation.

Enfin, les murs opaques sont à terme la plus grosse source économie d’une maison mais l’isolation par intérieur ou extérieur coûte encore cher. De gros espoirs sont fondés sur les nouveaux enduits isolants qui pourraient permettre d’isoler sa maison tout en refaisant sa façade…avec un surcout assez faible.